• Vercors Vol Libre
    Vercors Vol Libre
  • Vercors Vol Libre
    Vercors Vol Libre
  • Vercors Vol Libre
    Vercors Vol Libre
  • Vercors Vol Libre
    Vercors Vol Libre
  • Vercors Vol Libre
    Vercors Vol Libre
  • Vercors Vol Libre
    Vercors Vol Libre
  • Vercors Vol Libre
    Vercors Vol Libre
  • Vercors Vol Libre
    Vercors Vol Libre

Inventer un avion n'est rien.
Le construire
est un début.

Voler c'est tout.
Otto Lilienthal

Après avoir été visitée samedi par le secrétaire du club, ce sont, ce dimanche 25 mars, pratiquement tous les membres du clubs qui sont passés sur la bergère du Pré de Cinq-Sou. En effet, Alain, le secrétaire a nouveau (qui y prend goût), Samuel, Jean-Luc, et surtout le quintuple champion de France Mario, sont allés présenter leurs hommages à la donzelle.

Bon, en ce qui concerne Mario, elle n'a pas trop eu le temps d'apprécier ses faveurs, vu la vitesse à laquelle il est passé, pressé qu'il était d'aller faire un petit tour dans la plaine du côté de l'Ecancière.

Au final, encore une bonne petite journée de "remise dans le bain" avec une balade d'environ 60 à 70km pour Mario et une bonne trentaine pour les autres, avec des plafs vers 2000m. Not so bad !

Daniel de son côté était aussi au déco avec son biplace et un passager, qu'il a réussi, malgré le vent assez soutenu, à emmener indemne à Châteaudouble.

Voilà les Limouches n'avaient jamais été honorées par la présence d'un quintuple champion de France ! C'est chose faite. Désormais il reste à Mario à découvrir Le col de la Bataille et Font-d'Urle afin d'en voir un peu plus de notre Vercors chéri.

Un conseil cependant à ceux qui désireraient voler en sa compagnie, prévoyez de décoller avant lui afin de pouvoir vous poster sur le parcours et au moins le voir passer, sinon vous ferez comme moi, vous découvrirez un mec super sympa (et qui est loin d'avoir le melon, comme parfois certains…) avec qui discuter au déco, mais vous n'aurez guère le loisir d'apprécier sa techique en vol vu qu'il sera déjà loin quand vous vous mettrez en l'air… et pour ratrapper l'oiseau… même avec un VQ flambant neuf… c'est pas si facile hein !

Désolé pour l'absence de photos, trop occupé à discuter ;-)

La même journée vue par Jean-Luc

La Bergere et Les Marchants

Je n'ai pas eu le temps de faire la photo de la bergère dont j'aurai certainement pu voir la couleur des yeux, tellement j'était bas sur cette pelouse orientée au nord-ouest (j'étais en contrebas des rochers au dessus du Pré de Cinq-Sous, dans du zéro à +1) J'ai donc fait le tour. D'abord en chevauchant la crête, plein nord en direction de Saint-Nazaire, puis en allant vers l'ouest pour venir m'appuyer contre le versant nord de la bosse (point bas autour de 1000 m) qui domine au nord la "Ccombe des Marchants" et trouver enfin le thermique salvateur (bien connu des vélivoles) qui m'a remonté de 500 mètres au dessus de la dite combe. J'ai pu alors regagner la Crète au sud du relais pour rentrer directement au décollage, avec 1900 mètres au Touniol.

Explications :
Pris au piège en ne trouvant rien après le relais, j'ai préféré continuer en restant au vent plutôt que de faire demi-tour en passant sous le vent (qui était soutenu) de la crète du Pré de Cinq-Sous et risquer une descente aux enfers! (certains l'on fait et ils s'en souviennent encore).

Jean-Luc

(Clic sur les images pour agrandir).
Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter