• Vercors Vol Libre
    Vercors Vol Libre
  • Vercors Vol Libre
    Vercors Vol Libre
  • Vercors Vol Libre
    Vercors Vol Libre
  • Vercors Vol Libre
    Vercors Vol Libre
  • Vercors Vol Libre
    Vercors Vol Libre
  • Vercors Vol Libre
    Vercors Vol Libre
  • Vercors Vol Libre
    Vercors Vol Libre
  • Vercors Vol Libre
    Vercors Vol Libre

Inventer un avion n'est rien.
Le construire
est un début.

Voler c'est tout.
Otto Lilienthal

Des "contraintes" familales ne m'ont pas permis de rester les deux jours, et une certaine inorganisation (inhabituelle) de début de saison, de faire des photos pour immortaliser l'évènement.
Christophe a déja dit l'essentiel, qui plus est dans un style sobre et efficace, comme son pilotage, je me contenterais donc du superflu et de l'accessoire, comme le mien.

Arrivé un peu stressé et en retard, tout le monde sur le terrain aile montée, il fait 1°C et déjà on se demande ce qu'on est venu faire là, avec l'heure d'été en plus…


Organisation Baba bien de l'époque : c'est coooooool. On nous explique qu'on va commencer par faire un bi, pour les T, y'en aura 2,  pour les manchots 3, mais y'en a même qui en font 4 (après on leur jette des pierres…).

Tour de présentation des pilotes : ouh là là ! Que des moustachus. Je suis obligé de m'inventer un passé pour ne pas me faire remarquer.
Puis vient le moment du "qui veut y aller en premier ?" Ça me fait le même effet que quand Alain dit "on se prépare": rétractation de tous les appendices et glaciation des os. Puis ce sens d'en finir au plus vite: je m'entends prononcer "moi". On me répond "t'es sûr ?" Je ne dis plus rien mais en deux secondes me voilà sur l'échaffeau, euh, je veux dire sous le biplace.
Un grand mouvement de tête et c'est parti, à 200 km/h (au moins) le nez à 20 cm du sol (au plus). Seule solution: tu fermes les yeux et t'appelles maman. KKKKcccooooooool John, je t'ai trouvé un peu stress, non ? Bonne analyse…
2° bi: on garde les yeux ouverts: ça vole pas droit "je te reprends les commandes" mais au moins on s'en rend compte… "KKKOOOOOOOOlllllllll, Jean, tu devrais en faire un troisieme…"
Là c'est tout bon, simulation de verrouiillage, passage sous l'ulm puis sur l'ulm : je récupère tout très bien sans faire péter le fusible, la KKKLAAASSSSS. "vas y, tu peux larguer" : haargh, hargh "mais qu'est ce que tu fous ? Largue" harghn hargh, j'y arrive pas "mais qu'est ce qui m'a foutu cette tapette ?largue, LARGUE !!!!!" Et merde voila que je perds une lentille : c'est pas la panique, mais c'eat pas Austerlitz non plus, nous voila cote à cote de l'ULM, toujours accroché… Jean-Michel, LE pilote du bi, m'arrache la ficelle des mains et largue sans effort (?????). Ouf, tout devient plus calme…
"je te laisse faire l'approche", "ok mais c'est toi qui pose" "ok mais on posera court, pour pas marcher" : on pose tellement court qu'on plonge direct à 50 dans le fossé qui longe la route. Je vois à nouveau ma dernière heure arriver (j'lai souvent vue, celle là). P***** Mais on y va vraiment, P***** Mais ON VA S'EXPLOSER, P***** P***** P***** Blammm, J. Michel pique encore plus, le delta à train amorti tape la route et nous propulse juste au dessus du fossé pour nous faire retomber dans le terrain suivant… ah ça pour être court, c'est court !…
Puis après… themiques turbulents, changement de sens du vent et orage dantesque pour finir: je n'aurai pas l'occasion de faire mon solo. Heureusement, Christophe, calme et Olympien a sauvé l'honneur de VVL.
Très bel exercice, très bonne ambiance, et bon coup de stress pour démarrer la saison… Ça promet !
Bises à toutes.

T1

Add a comment

A peine rentré voilà comme demandé un petit debrif du stage remorqué. Jean était très calme .... presque inquiétant.... il n'est resté que dimanche et a fait 2 (ou 3 ) biplaces mais pas de solo.

Pour moi 2 biplaces et un vol solo dimanche et 3 solos lundi. Bilan positif une tite balade cet aprèm, des plafs à 3200: ça caillait!

Donc 4 attero en 2 jours , ça mets en jambes; le remorqué : super easy en rigide* et quand même très exigeant en souple!

Organisation un peu floue mais super pilote remorqueur: Sam Elari, champion en ulm du monde d'Europe et de France, il faut le voir récupérer les erreurs de corrections des stagiaires, je dis chapeau M. ELARI !!!!

* tout est plus facile en rigide: vous y viendrez tous.

 Christophe

Add a comment

Après avoir été visitée samedi par le secrétaire du club, ce sont, ce dimanche 25 mars, pratiquement tous les membres du clubs qui sont passés sur la bergère du Pré de Cinq-Sou. En effet, Alain, le secrétaire a nouveau (qui y prend goût), Samuel, Jean-Luc, et surtout le quintuple champion de France Mario, sont allés présenter leurs hommages à la donzelle.

Bon, en ce qui concerne Mario, elle n'a pas trop eu le temps d'apprécier ses faveurs, vu la vitesse à laquelle il est passé, pressé qu'il était d'aller faire un petit tour dans la plaine du côté de l'Ecancière.

Au final, encore une bonne petite journée de "remise dans le bain" avec une balade d'environ 60 à 70km pour Mario et une bonne trentaine pour les autres, avec des plafs vers 2000m. Not so bad !

Daniel de son côté était aussi au déco avec son biplace et un passager, qu'il a réussi, malgré le vent assez soutenu, à emmener indemne à Châteaudouble.

Voilà les Limouches n'avaient jamais été honorées par la présence d'un quintuple champion de France ! C'est chose faite. Désormais il reste à Mario à découvrir Le col de la Bataille et Font-d'Urle afin d'en voir un peu plus de notre Vercors chéri.

Un conseil cependant à ceux qui désireraient voler en sa compagnie, prévoyez de décoller avant lui afin de pouvoir vous poster sur le parcours et au moins le voir passer, sinon vous ferez comme moi, vous découvrirez un mec super sympa (et qui est loin d'avoir le melon, comme parfois certains…) avec qui discuter au déco, mais vous n'aurez guère le loisir d'apprécier sa techique en vol vu qu'il sera déjà loin quand vous vous mettrez en l'air… et pour ratrapper l'oiseau… même avec un VQ flambant neuf… c'est pas si facile hein !

Désolé pour l'absence de photos, trop occupé à discuter ;-)

La même journée vue par Jean-Luc

La Bergere et Les Marchants

Je n'ai pas eu le temps de faire la photo de la bergère dont j'aurai certainement pu voir la couleur des yeux, tellement j'était bas sur cette pelouse orientée au nord-ouest (j'étais en contrebas des rochers au dessus du Pré de Cinq-Sous, dans du zéro à +1) J'ai donc fait le tour. D'abord en chevauchant la crête, plein nord en direction de Saint-Nazaire, puis en allant vers l'ouest pour venir m'appuyer contre le versant nord de la bosse (point bas autour de 1000 m) qui domine au nord la "Ccombe des Marchants" et trouver enfin le thermique salvateur (bien connu des vélivoles) qui m'a remonté de 500 mètres au dessus de la dite combe. J'ai pu alors regagner la Crète au sud du relais pour rentrer directement au décollage, avec 1900 mètres au Touniol.

Explications :
Pris au piège en ne trouvant rien après le relais, j'ai préféré continuer en restant au vent plutôt que de faire demi-tour en passant sous le vent (qui était soutenu) de la crète du Pré de Cinq-Sous et risquer une descente aux enfers! (certains l'on fait et ils s'en souviennent encore).

Jean-Luc

(Clic sur les images pour agrandir). Add a comment
Ça y est la saison est lancée ! Un super petit vol de reprise avec un A/R au pré de Cinq-Sou pour le secrétaire. Le vice-président et le vice secrétaire étaient absents, dommage sinon le bureau aurait été au complet ;-)
(Clic sur les images pour agrandir). Add a comment

   et Michel ! Add a comment

Plus d'articles...

Page 7 sur 11

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Identification

Qui est en ligne ?

Nous avons 14 invités en ligne

AVIS AUX MEMBRES : N'oubliez pas de mettre à jour vos informations personnelles dans votre espace perso dès qu'un changement survient : changement d'adresse, de téléphone, de matériel ou autre.

Des informations à jour permettent à tous de se joindre sans problème. Pour toute question sur la méthode à suivre pour mettre à jour ces infos, consulter la FAQ.

Merci.

Bannière
Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur Twitter